cover_project_geste

Geste, gesta, gerere

Performance danse & vidéo (2020)

Geste. Du latin pluriel neutre gesta (les choses faites) et de gestus (fait), participe passif de gerere (porter, faire). Le terme a donné lieu, dans les langues romanes, à un nom singulier féminin : la geste avait alors le sens de lignée, d’extraction.

Dans sa phase de recherche, Geste,… est un projet d’ateliers en milieu hospitalier et/ou médicalisé qui associera les résidents de ces institutions, leurs proches et des danseurs. Ces derniers seront ouverts à tous, au sein des institutions partenaires, sur la base du volontariat et en lien avec les équipes médicales.
Geste,… est avant tout un processus de rassemblement intergénérationnel, où la notion de famille sera à dimension variable : une grande famille composée de cellules familiales et de danseurs, des déplacements entre familles réelles et familles fictives, n’excluant pas les personnes isolées. Un langage au-delà des mots qui se déploiera autour des résidents en fonction de leurs spécificités, telle une extension, une révélation, un portrait. Une circulation d’énergie visant à élargir les possibles, un espace de jeu associant réel et fiction, sérieux, fantaisiste, non stygmatisant : un espace où l’on se promène, ensemble.
Geste,… sera tissé de déplacements, entre les gens, ceux d’une même famille, ou ceux qui apprendront à se connaître, afin de contribuer à relancer - hors champs ou non - la parole lorsque cela sera nécessaire.

Dans sa phase de création, #Geste se poursuivra avec des personnes âgées volontaires dans l’optique de la création d’une performance mêlant danse et vidéo, qui sera proposée aux lieux de spectacle vivant et aux institutions muséales.
Cette performance, dans la droite ligne du processus, sera composée d’une succession de séquences tels des “portraits”, à la fois documentaires et inventés, autour de chaque aîné et associant le reste du groupe, proches et danseurs.
Chaque portrait sera lui-même constitué d’une intervention chorégraphique in situ (avec la personne portraitisée si elle le souhaite et que sa santé le permet, ou performée par le reste du groupe et les danseurs) et de la diffusion d’un court film dont elle sera le centre.
Ces « portraits » révèleront entre eux des échos ; l’ensemble dessinera, en creux et par les yeux de leurs protagonistes, une histoire collective : cette histoire vécue que nous souhaitons partager.

Distribution En cours
|Conception et chorégraphie Éric Minh Cuong Castaing |Dramaturgie Marine Relinger avec 5 à 6 danseurs.ses

Coproduction, partenariats
En cours.

Planning prévisionnel

Phase de recherches (ateliers) :
• Janvier 2019 : premiers ateliers au sein des institutions partenaires (hôpitaux, ehpad…)
• Jusqu’à l’été 2019 : ateliers chorégraphiques, entretiens avec les participants, premières recherches filmiques

Phase de créations (résidences in situ) :
• Octobre 2019 - mai 2020 : création chorégraphique, réalisation d’entretiens audio
• Avril 2020 : tournage
• Mai 2020 : post-production du film
• Première : Juin 2020

 
 

 

Infante

Pièce chorégraphique (2020/2021)

Phoenix

Pièce chorégraphique (2018)